Traduction de logiciel et localisation, les atouts pour l’export

Développé en langue anglaise, votre dernier logiciel est prêt à partir à la conquête des marchés internationaux. Mais en êtes-vous si sûr ? Pour qu’il remporte un franc succès auprès d’utilisateurs étrangers, encore faut-il procéder à la traduction du logiciel et à sa localisation dans leur langue maternelle ! En quoi consiste cette étape essentielle à une commercialisation réussie à l’international ? Quels sont les avantages à traduire et localiser pour des cibles multilingues ? On fait le point !

Les spécificités de la traduction et localisation d’un logiciel

Dans le domaine informatique, on parle de localisation d’un logiciel, plutôt que de traduction (de sites web, d’applications, de logiciels…).

En effet, il ne suffit pas de traduire le fichier, c’est-à-dire transposer le texte source dans une nouvelle langue. L’aspect linguistique n’est pas le seul élément à prendre en compte et la phase de traduction n’est qu’une partie du travail indispensable à accomplir.

La localisation de logiciels implique une opération plus poussée. Il s’agit de traduire ET d’adapter l'intégralité des composantes d’un logiciel aux spécificités techniques, culturelles, linguistiques et juridiques propres à un marché cible. Cela comprend l’interface utilisateur ainsi que la documentation informatique associée et l’aide en ligne.

Cette adaptation concerne les éléments textuels, la mise en page, le graphisme, les unités de mesure, les polices et caractères, les couleurs, les formats numériques…

Le but : satisfaire aux exigences des utilisateurs locaux (préférence de programmes, etc.) et aux réglementations en vigueur (protection des données…).

Concrètement, pour un projet de localisation de logiciel en chinois simplifié ou chinois traditionnel, il est nécessaire d’apporter de profondes modifications : adopter une police compatible avec les caractères chinois pour qu’elle soit parfaitement lisible, changer la taille et l’emplacement des boutons, boîtes de dialogue…

L’enjeu est de taille : proposer une version traduite, conviviale et irréprochable d’un point de vue linguistique, technique et fonctionnel. L’utilisateur final doit pouvoir comprendre facilement les consignes et s’en servir de manière naturelle.

À retenir :

La localisation du logiciel (CMS, ERP…) est réussie lorsque les utilisateurs étrangers ont l’impression qu’il a été directement développé dans leur langue maternelle, puisqu’ils l’utilisent avec facilité.

Pour atteindre cet objectif, il faut donc localiser les contenus (format, texte, police…) et veiller à proposer des traductions :

  • Précises. La moindre erreur de traduction risque de rendre certaines fonctionnalités du logiciel inutilisables.
  • Cohérentes entre les différents supports. Une terminologie différente entre l’aide en ligne et le programme informatique, et l'utilisateur n’y comprend plus rien !

Bon à savoir : qu’il s’agisse de localisation de sites web ou d’un logiciel, proposer une traduction de l’anglais vers le français est un bon début. En effet, comprise et parlée par le plus grand nombre, la langue de Shakespeare est la langue internationale par excellence. Avec le français, votre logiciel touche ainsi les pays francophones.

Ensuite, il peut être intéressant de réaliser une étude de marché pour déterminer précisément les pays porteurs et donc les autres langues de traduction à envisager, comme l’allemand, l’espagnol, le portugais…

6 bonnes raisons de miser sur la localisation et traduction de logiciel

Pratiquée dans les règles de l’art, la localisation de votre logiciel est un véritable atout à l’export.

En effet, elle vous permet de :

  1. Élargir votre marché potentiel. Vous multipliez les opportunités de vente en proposant votre logiciel dans différentes langues, le rendant accessible à un plus large panel de prospects.
  2. Offrir une meilleure expérience utilisateur à tous vos clients à l’échelle mondiale.
  3. Vous différencier de vos concurrents. Ils n'ont pas fait l’effort de localiser leur logiciel ? Tant mieux ! Vous vous imposez comme la seule option de référence auprès des acheteurs potentiels sur la scène internationale.
  4. Gagner des parts de marché. Votre solution logicielle est plébiscitée par les utilisateurs du monde entier. Le volume de vos ventes augmente de manière significative à l’étranger. De quoi booster votre chiffre d’affaires !
  5. Renforcer votre e-réputation. Satisfaits, les utilisateurs recommandent votre produit sur les réseaux sociaux. Leurs avis positifs peuvent influencer d’autres acheteurs potentiels.
  6. Limiter les frais engagés pour résoudre des problèmes d'utilisation. Parfaitement traduites et localisées, toutes les informations (interface ou documentation) sont faciles à comprendre. De quoi réduire le nombre d’utilisateurs sollicitant votre SAV…

L’agence de traduction spécialisée : votre partenaire de réussite

Vous l’avez compris : un logiciel localisé représente un véritable levier, à condition de solliciter un expert du domaine. En effet, il est facile de rater ce type de traduction professionnelle pour un non-initié.

Pour traduire un contenu web ou un support de formation e-learning, il ne vous viendrait pas à l’idée de faire appel à un traducteur financier ni à Google Translate ? Effectivement, vous vous tourneriez vers un professionnel spécialisé en traduction web ou en traduction technique.

Il en est de même pour localiser votre solution logicielle ! Cette prestation nécessite des compétences spécifiques.

Le mieux est de s’adresser à une agence proposant des services de localisation de logiciel comme AeC Traduction !

Rompue à ce type de mission quels que soient les fichiers sources (XML, Asp, Java, Php…), ce partenaire s’engage avec :

  • Un chef de projet dédié. Il assure la gestion et la réussite du projet, du choix des traducteurs professionnels missionnés jusqu’à la livraison finale dans le respect de la qualité attendue et des délais.
  • Des traducteurs natifs spécialisés en informatique et programmation. Ils maîtrisent la combinaison de langues requise ainsi que tout le processus de localisation d’un logiciel. Expérimentés, ils sont à même de mener les adaptations terminologiques et techniques nécessaires à une bonne utilisation de la solution logicielle par les cibles étrangères visées.
  • Des logiciels de traduction assistée par ordinateur (TAO). Un outil de TAO permet de constituer une mémoire de traduction et un glossaire pour des répétitions de formulations souvent présentes dans des logiciels. Ces deux éléments sont essentiels aux traducteurs professionnels pour assurer la précision et l'homogénéité dans tous les supports, ainsi que pour gagner en productivité.
  • Un contrôle qualité approfondi et des tests de fonctionnalités. Une évaluation globale pour garantir une utilisation optimale par un utilisateur étranger.

Traduire, voire localiser un logiciel est une phase clé avant toute commercialisation à l’international. Mais pour que ce projet soit un succès, il faut veiller à s’entourer de partenaires linguistiques chevronnés et de spécialistes expérimentés en la matière. C’est la condition pour assurer la satisfaction de vos clients étrangers.

 

1 réflexion au sujet de « Traduction de logiciel et localisation, les atouts pour l’export »

Les commentaires sont fermés.